Je vois beaucoup de propos agressifs contre ceux qui n’ont pas voté , ou simplement pas voté.
Il y a là, selon moi, un problème clairement mis en évidence. On accuse sans vraiment chercher pourquoi.
Il y a pourtant de nombreuses personnes qui en parlent, d’un point de vue sociologique.

Follow

Dans mes lectures récentes et dont j’ai encore bien les titres et le contenu en tête, je ne pourrais que vous conseiller Benoît Coquard et son livre « Ceux qui restent » ainsi que Denis Colombi et son livre « Où va l’argent des pauvres ».

Ce sont deux livres qui, en prenant un peu de recul en les lisant, pourraient vous donner des pistes de réflexion afin de mieux comprendre pourquoi certains sont détachés de l’enjeu politique, trop occupés à se battre pour leur survie.

Il sera aussi plus aisé de comprendre pourquoi certaines classes sociales (les plus populaires) et certaines régions (grand est par exemple) se tournent vers des partis populistes du côté des extrêmes. C’est assez simple en fait.

Il est toujours préférable de chercher la cause d’un phénomène qui ne nous convient pas et d’essayer de mettre en face des actions concrètes, que de simplement taper sur ceux qui ne font pas bien selon vos critères.

Et les politiques devraient en faire autant, et même davantage.

Sign in to participate in the conversation
social.zdx.fr

social.zdx.fr est une instance Mastodon essentiellement francophone.